Instruments

Enseigner le jazz ?

Chacun s’accordera à penser qu’on apprend toujours à parler à partir d’une langue, et que c’est précisément la définition de la langue maternelle; pourtant nombreux sont ceux qui pensent que l’on apprend d’abord à jouer d’un instrument et ensuite seulement une musique et son langage.
On pourrait enseigner quasiment « hors sol » l’approche de l’instrument, sa technique, pour certains même sa maîtrise; on pourrait en enseigner les règles du jeu; on pourrait forger des outils qui se révéleront utiles le moment venu. On peut enseigner les rudiments de ce qui constitue le matériau de la musique occidentale, On peut préparer l’élève aux contraintes auxquelles son expression sera soumise (volume sonore, rythmiques, harmoniques, structurelles…) mais tous ces aspects ne pourront être abordés réellement qu’à travers la musique même, celle qui précisément correspond au langage que l’on aura choisi.

Méthodologie et programme

Les étapes d’un apprentissage ont un contenu, et celui-ci devrait pouvoir se décliner selon une progression allant du plus facile au plus difficile, d’où l’idée du programme. Compte tenu de l’originalité intrinsèque et fondamentale de l’élève, dans la mesure où chacun a des modalités, des rythmes, des désirs, des facilités d’acquisition spécifiques, le choix de passer d’un sujet à un autre ne devrait se faire, la plupart du temps, que de manière intuitive, dans un foisonnement créatif et apparemment désordonné, dont le professeur est le garant de la pertinence,.
S‘il n’est donc pas souhaitable d’organiser à proprement parler un programme, avec des étapes fixées dans un calendrier, -au risque d’éliminer les plus originaux, les plus prometteurs de richesses enfouies- une stratégie basée sur des champs d’apprentissage permet à la fois un développement systématique, un respect de l’élève, et un accompagnement efficace tout au long du parcours d’étude.

Les champs d’apprentissage

La méthode des champs d’apprentissage part du constat que les élèves sont individuellement originaux et qu’une standardisation du chemin et des passages obligés, risque de se faire au détriment de qui tente la voie de l’artiste. Il y a bien des objectifs à atteindre, des compétences à acquérir, des preuves de son savoir faire à démontrer. La pédagogie par champs est un mode opératoire qui cherche à permettre la poursuite d’un apprentissage traditionnel et “naturel” alors même que le tissu qui a permis à tant de “sauvages géniaux” de s’épanouir, tend à disparaître.
Il y a enfin un répertoire, qui sert tout autant d’outil pédagogique pour atteindre des objectifs qu’une fin en soi.