Qui Sommes Nous

AMR

Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée, offre l’apprentissage musicale par la pratique en groupe.

http://amr-geneve.ch/

CPMDT

Conservatoire Populaire de Musique, Danse, Théâtre (CPMDT) offre l’apprentissage musical par des cours instrumentaux individuels et cours théoriques.

http://www.cpmdt.ch/

A Genève, l’offre pédagogique est riche d’une synergie originale et féconde, initiée il y de nombreuses années entre l’AMR et le CPMDT. En sa qualité d’association de musiciens fondée pour promouvoir les musiques improvisées, voilà plus de quarante ans que l’AMR a mis en place un volet pédagogique sous forme d’ateliers, soit une approche pratique qui privilégie l’apprentissage de l’improvisation en situation de groupe. Le rapprochement avec le CPMDT et son Ecole de Jazz est d’autant plus pertinent qu’il y a une évidente complémentarité à faire valoir : pratique collective dans un cas, cours individuels instrumentaux et théoriques dans l’autre. En ce sens, la spécificité des uns et des autres est évidemment parfaitement respectée, et tout l’intérêt pour l’étudiant/e réside précisément dans la diversité des approches pédagogiques et des offres (outre qu’elle est une école, l’AMR est aussi une structure professionnelle et une scène reconnue où se produisent chaque semaine des artistes renommés du circuit régional et international).

Considéré au début du siècle passé comme l’expression spécifique d’une population afro-américaine peu représentée au sein des institutions, le jazz a connu un développement d’une rare fulgurance : en l’espace de quelques dizaines d’années il s’est imposé à toutes les couches sociales, a délaissé la salle de bal pour la salle de concert, s’est propagé sur la scène mondiale, se prêtant aux réappropriations les plus inattendues et les plus stimulantes. Dorénavant il s’enseigne même dans les conservatoires, ce qui n’est un paradoxe qu’en apparence, car si l’improvisation demeure un formidable espace de liberté, toutefois cela passe aussi par l’étude et l’acquisition d’un langage hérité des jazzmen du XXe, dont l’extraordinaire créativité a accouché d’un système expressif remarquablement structuré, bien que pluriel et dialectique, puisqu’il autorise aujourd’hui encore l’émergence de synthèses inédites.